Ça se lit... COMME UN ROMAN

Ça se lit... COMME UN ROMAN

C'est l'entrée manquante à la lettre C de l'indispensable Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert. À placer entre « Coffres-forts » et « Commerce ». Les éditeurs gagneraient d'ailleurs à actualiser en 2018 l'édition originale posthume de 1913 à la lumière de l'évolution des moeurs dans les lettres ; l'auteur les y invitait, puisqu'il laissa inachevé son « Catalogue des opinions chic », ainsi qu'il l'intitulait également. Suggérons donc : « Comme un roman. - Expression courante reflétant bien la vanité de l'époque, se dit de n'importe quel livre dans la folle illusion de le faire vendre, généralement précédé de "Ça se lit". Voir également à V comme "Vu à la télé". »

...
Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous