Écrivain européen

Écrivain européen

« Je me définis d'abord comme un écrivain européen puis comme un écrivain britannique. Et ce, plus que jamais depuis le Brexit. Au cours des débats autour du référendum, beaucoup ont évoqué leur fierté d'être anglais, mais personne n'a dit "je suis fier d'être européen". Je trouve d'ailleurs suspect d'être fier d'une nationalité. Selon moi, on ne peut l'être que d'une chose qu'on a accomplie, ses enfants, ses livres, mais pas d'être accidentellement né quelque part... Bien sûr j'aime les paysages, l'humour, la musique, la littérature de mon pays, mais en ce moment on ne montre pas notre meilleur visage. »

Lire la suite de notre entretien avec Jonathan Coe sur

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous