Despentes, Houellebecq, Kaddour, Francfort à l’heure française

Despentes, Houellebecq, Kaddour, Francfort à l’heure française

C’est dans un bar-agora du 10ème arrondissement de Paris que l’état-major de l’Institut français, dont Bruno Foucher son président, et le commissaire général de la Foire du livre de Francfort, Paul de Sinety, ont dévoilé jeudi 22 juin la programmation culturelle du pavillon français, à l’honneur cette année.

Cette mise en avant - qui n’avait pas eu lieue depuis 1989 -, a pour but de renforcer la relation franco-allemande dans les pas de Madame de Staël et de son essai littéraire De L’Allemagne, autant que celui de promouvoir une certaine idée de « l’Europe de la culture ». Au cœur de ce monumental événement livresque, « la langue française dans le monde » sera promue et non « la France ». Pour les organisateurs, ce sont indiscutablement « les mots en français des cinq continents » que l’on se doit de célébrer, alors que 1 200 nouvelles traductions françaises sont attendues en Allemagne et que la langue de Molière est la deuxième langue la plus traduite outre-Rhin.

Plus de 100 écrivains français

Ce grand rendez-vous des acquisitions et cessions de droits, qui « n’est pas un salon du livre » comme se plait à rappeler le conseiller littéraire Frédéric Boyer, verra défiler de nombreuses figures de la littérature française contemporaine. L’atelier Je vous écris d’Europe accueillera Michel Houellebecq et Yasmina Reza, quand un cortège de plumes françaises défilera au salon, parmi lesquelles : Christophe et Luc Boltanski, Patrick Boucheron, Emmanuel Carrère, Kamel Daoud, Virgine Despentes, Mathias Enard, Gaël Faye, Hédi Kaddour ou encore Céline Minard … La deuxième sélection du Prix Goncourt sera également annoncée sur place par les membres de sa prestigieuse académie.

L’urgence de la littérature sous toutes ses formes

Une attention particulière sera accordée à la littérature graphique et à la création littéraire numérique, ont annoncé les organisateurs. Des hommages littéraires en bandes dessinées à la présence d’une douzaine d’auteurs du genre comme Riad Sattouf (L’Arabe du futur), en passant par un pavillon connecté, où se côtoieront des plateformes de création numérique comme European Lab.

En dehors de la foire-même, une pléiade d’événements culturels et littéraires s’établira dans les théâtres, musées et lieux de concerts de la ville. Une péniche littéraire avec de nombreuses manifestations à bord, naviguera depuis Nancy jusqu’aux rives du Main, pour s’amarrer devant la foire. Une perpétuelle odyssée des lettres à travers le paysage littéraire européen...depuis que Gutenberg inventa l’imprimerie.

Delphine Allaire

La Foire du livre de Francfort, en chiffres

7 150 exposants de 106 pays

40 000 professionnels du livre

Plus de 1 000 auteurs

278 000 visiteurs

Le programme de la 69ème édition du 11 au 15 octobre 2017.

Photo : Alexander Heimann / Frankfurt Book Fair