DES FEMMES QUI TOMBENT

DES FEMMES QUI TOMBENT

Publié en 1985, Des femmes qui tombent confirme le talent d'écrivain évident de l'humoriste Pierre Desproges, auteur de nombreux spectacles, chroniques, manuels et dictionnaires. L'intrigue se développe dans un village, Cérillac, où meurent successivement une centaine de femmes. Cette malédiction fait l'objet d'une enquête à partir de la mystérieuse présence de moustiques sur les cadavres. « Un anophèle ici, en mai, c 'est aussi improbable qu'un livre de Jean Genet chez un haltérophile. » Au-delà de l'intrigue apocalyptique, Pierre Desproges expose une peinture hilarante du paysage provincial français, dans un style à la fois inimitable et familier.

Réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous