Audrey Azoulay à la tête de l’Unesco

Audrey Azoulay à la tête de l’Unesco

L’ancienne ministre française de la Culture et de la Communication a été élue directrice générale de l’Unesco ce vendredi 10 novembre.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a officiellement nommé sa nouvelle directrice générale, Audrey Azoulay, ce vendredi 10 novembre. Les membres de la Conférence générale de l’Unesco ont ainsi confirmé la proposition du Conseil exécutif faite le 13 octobre dernier.

L’ancienne ministre succède à la Bulgare Irina Bokova, et devient la deuxième femme élue à ce poste. Elle entrera en fonction le 15 novembre et entend bien réinvestir l’Unesco de sa mission dans le monde. L’organisation est chargée entre autres de faciliter l’accès à l’éducation et à la culture, de protéger l’environnement et de préserver le patrimoine mondial.

Audrey Azoulay devra aussi relever le défi financier auquel fait face l’Unesco, notamment depuis le départ des Etats-Unis et d’Israël suite à l’accession de la Palestine au statut d’État membre.

Alice Chomy

Photo : Audrey Azoulay © Éric Feferberg/AFP Photo