Des manuscrits inédits écrasés par un rouleau compresseur

Des manuscrits inédits écrasés par un rouleau compresseur

Un disque dur qui contenait des manuscrits inédits du roi de la fantasy humoristique Terry Pratchett, décédé en 2015, a été détruit par un rouleau compresseur, conformément à la volonté de l’auteur.

Un disque dur qui contenait des manuscrits inédits du roi de la « fantasy » humoristique Terry Pratchett, décédé en 2015, a été détruit par un rouleau compresseur, conformément à la volonté de l’auteur.

Dix romans non publiés de Terry Pratchett, deuxième auteur préféré des Anglais, ont été détruits, a annoncé son ami et biographe Rob Wilkins sur Twitter le 30 août dernier.

En 2015, son ami Neil Gaiman avait appris au Times le souhait de l’écrivain de faire disparaître tout ses travaux en les transférant sur un disque dur « pour qu’il soit écrasé par un rouleau compresseur à vapeur », disait-il.

Rob Wilkins a poussé le vice jusqu’à annoncer que le disque dur brisé serait exposé au musée de Salisbury, près de Winchester dans le sud du Royaume-Uni, qui consacre une exposition à Terry Pratchett à partir de septembre.

L’auteur, né en 1948, avait écrit son premier récit dans le magazine de son école en 1961. Il abandonne ses études à l’âge de dix-sept ans et prend la voie du journalisme. L’auteur se fait connaître pour sa saga Les Annales du Disque-monde, publiée en France par la maison d’édition L’Atalante. Une série d’une quarantaine de titres où l’auteur avait su créer un univers fantastique et drôle, dans un monde en forme de disque, supporté par quatre éléphants gigantesques reposant eux-mêmes sur le dos d’une tortue géante. Terry Pratchett a vendu 80 millions de livres, traduits en 35 langues.

Ce cycle a été décliné en jeux vidéo, en pièces de théâtre et en adaptations télévisées. En 2007, il apprend qu’il est atteint d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. Il continue néanmoins de publier à intervalles réguliers et est nommé en 2010 professeur de littérature anglophone à l’université de Dublin. Il avait été anobli par la Reine d’Angleterre pour l’ensemble de son œuvre.

R.G.

Sources : AFP, Encyclopædia Universalis