Le camion « Que sais-je » de Georges Perec à nouveau sur la route

Le camion « Que sais-je » de Georges Perec à nouveau sur la route

Les éditions PUF ressuscitent le camion « Que sais-je » décrit par Georges Perec en 1975 dans sa Tentative d'épuisement d'un lieu parisien (revue Cause commune).

Dans le froid d’un matin d’octobre 1974, Georges Perec énumère dans sa Tentative d’épuisement d’un lieu parisien tout ce qui passe devant ses yeux sur la place Saint-Sulpice à Paris. Un homme qui s’arrête pour dire bonjour au gros chien du café, paisiblement étendu devant la porte. Rien que de banal, lorsque surgit un camion de livres qui retient l’attention de l’écrivain par cette inscription : « La collection “Que sais-je” a réponse à tout ».

Quarante-trois ans plus tard, la collection et les Presses Universitaires de France (PUF) ont décidé de ressusciter ce camion et de le faire circuler dans toute la France à la rentrée prochaine, du 18 septembre au 10 novembre. Paris, Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Nantes, vingt-six villes de France verront passer ce camion turquoise. Un moyen « moins intimidant » de rencontrer les lecteurs, et notamment des étudiants, un des publics visés par la collection selon l’éditeur de la collection Julien Brocard, qui explique vouloir « faire sortir l’édition d’un environnement strictement parisien ». La collection « Que sais-je » – l’une des plus anciennes, elle date de 1941 et est encore active aujourd’hui – rassemble de petits livres de synthèses de 128 pages traduits en 44 langues. Désormais diffusés à plusieurs centaines de millions d’exemplaires, ils s’étaient parés d’une nouvelle couverture au printemps dernier, faisant une large place à la couleur et à l’illustration.

Une seule différence avec le véhicule décrit par Perec, le slogan. Reformulé sous l’expression « Une question à toutes les réponses », car « il est vain de vouloir épuiser le champs de la connaissance, défend Julien Brocard. « Ce qui est important, c’est de se poser les bonnes questions pour prendre du recul sur ce que l’on croit savoir ». Selon l’éditeur, la formule est aussi à comprendre comme « une question qui a toutes les réponses ».

Ce camion, qui s’arrêtera près des universités, soutiendra les librairies locales partenaires par des rencontres avec des auteurs de la collection, le tout diffusé sur les réseaux sociaux de la collection. Un véhicule sur le modèle du food truck, dans lequel il sera possible de gagner des ouvrages en répondant à des questions de culture générale. Sur certaines étapes, l’éditeur en personne fera le déplacement pour accueillir les lecteurs. Le prochain Perec sera peut-être l’un d’entre eux…

Raphaël Georgy

Les étapes du camion « Que sais-je »

Les prochains « Que sais-je » à paraître :

La Colombie, Jean-Michel Blanquer, le 16 août 2017
La pédagogie Montessori, Charlotte Poussin, le 30 août 2017
Le véganisme, de Valéry Giroux et Renan Larue, le 13 septembre 2017

Retrouvez également notre dossier complet sur Georges Perec paru dans notre numéro 579 de mai 2017