Bryan Ward-Perkins, La Chute de Rome

Bryan Ward-Perkins, La Chute de Rome

Bryan Ward-Perkins est un archéologue qui s'opp ose à l'historiographie dominante en citant Pulp Fiction. À la chute de Rome s'est peu à peu substituée une Antiquité tardive faite de transitions progressives. La grande force de l'historien britannique, c'est de ne pas faire du niveau de vie romain, dont il affirme l'effondrement, le reflet d'une moralité supérieure : quand 50 Saxons destinés aux jeux du cirque se suicident et que leur propriétaire se félicite de son stoïque lâcher-prise, le plus Barbare n'est peut-être pas celui qu'on croit.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous