Conteurs cosmopolites

Conteurs cosmopolites

Un des pères fondateurs des États-Unis reçoit un couple de nobles européens établis à Madagascar et se laisse distraire par l'histoire de leur périple. Un roman à la manière de ces récits de voyage dont le lumineux XVIIIe siècle était gourmand.

Benjamin Franklin, dans sa retraite de Philadelphie, est fatigué des solliciteurs en tout genre qui se pressent à sa porte chaque matin. En voici deux, pourtant, qui vont le distraire quelques jours avec le récit de leurs aventures. Le comte Auguste Benjowski et son épouse Aphanasie vivent à Madagascar ; ils viennent de Paris et espèrent un soutien pour offrir à l'île de l'océan Indien une constitution inspirée de celle qu'avait rédigée le diplomate pour les États-Unis.

La forme choisie par Jean-Christophe Rufin dans Le Tour du monde du roi Zibeline, inspiré par la vie aventureuse d'un personnage réel du XVIIIe siècle, est habile. Auguste raconte, certes, et son récit ress ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous