Philip Roth. Ma vie d'homme, un glorieux désastre

Philip Roth. Ma vie d'homme, un glorieux désastre

Voué aux premiers livres de l'Américain, ce volume est l'occasion de redécouvrir un roman méconnu de 1974, Ma vie d'homme, récit fondateur d'un enfer conjugal.

Ceux qui s'intéressent aux liens entre autobiographie et fiction peuvent se réjouir : la publication de ce premier volume des oeuvres de Philip Roth en Pléiade donne l'occasion de redécouvrir l'un des grands romans méconnus de l'auteur de Portnoy et son complexe (devenu La Plainte de Portnoy dans cette édition) sur le sujet. Initialement publiée en 1974, Ma vie d'homme, roman d'initiation noir inspiré du mariage de l'auteur avec sa première femme, Margaret Martinson, est le premier volume d'une poignée de chefs-d'oeuvre hantés par le spectre d'un personnage à la fois pathétique et monstrueux, et obsédés par le défi que représente le quotidien de la sociopathie l ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous