J. M. G. Le Clézio, Alma

J. M. G. Le Clézio, Alma

Mirages de Maurice

Retour sur l'île Maurice à la recherche d'un monde englouti : autrefois riche domaine, Alma est devenue un hôtel de luxe. Autour de cet héritage perdu et de sa nostalgie ambiguë se croisent un vagabond local et un métropolitain désorienté.

Comme certaines îles, les oeuvres de Le Clézio baignent dans une lumière qui n'appartient qu'à elles. Venue du fond des temps, celle-ci semble porter la nostalgie d'une époque d'harmonie et l'annonce poignante de sa propre disparition. Feu mourant d'un Éden disparu, dernière balise tremblante d'une époque avant le basculement dans l'oubli... On retrouve cette lumière dans le jardin de la Villa Aurore, promise à la destruction, dans ce Désert où fuient les nomades. Et elle éclaire Alma, son dernier roman, qui raconte l'île Maurice. Celle d'aujourd'hui, transformée en parc à touristes, où l'Occident a exporté ses vices. Et surtout celle d'hier, pas plus vertueuse, ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous