LE TEMPS DU RÊVE

LE TEMPS DU RÊVE

Dans la continuité de ses récits autour du mythe et de ses figures tragiques (comme celle d'Antigone), le psychanalyste et écrivain Henry Bauchau, disparu en 2012 à l'âge de 99 ans, dévoile un écrit de jeunesse : une histoire d'amour comme première expérience d'un idéal à jamais perdu. Billy a 11 ans. Il joue à la campagne avec une bande d'enfants insouciants. Jusqu'à ce que Inngué croise son chemin lors d'une longue après-midi aux sensations nouvelles. Le premier ravissement amoureux est éternel, rien ne le remplace, sinon l'illusion, éphémère, de le retrouver en rêve ou en roman.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous