Quand les économistes règlent leurs comptes

Quand les économistes règlent leurs comptes

L'économie est-elle une science ? Et quel type de science ? La polémique se ravive entre les « orthodoxes », pour qui les lois du marché sont objectives, et les « hétérodoxes », qui le contestent.

La planète des économistes français a connu, en septembre dernier, une rentrée particulièrement agitée. Une cinquantaine d'articles ou de tribunes dans les journaux, au ton souvent très énervé, se sont échangés entre ceux qui se disent « hétérodoxes » et les autres, qui n'aiment pas qu'on les appelle « orthodoxes », puisqu'ils prétendent incarner à eux seuls la « science économique » face à « l'idéologie » ! L'objet du délit ? Le pamphlet, publié par deux pontes de cette dernière tendance dite aussi mainstream, Pierre Cahuc, professeur à Polytechnique, et André Zylberberg, ex-CNRS, taxant tout bonnement les hétérodoxes de « négationnisme scientifique ». Au même titre que ces clim ...

Réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous