Donna Tartt, Le Maître des illusions

Donna Tartt, Le Maître des illusions

Parmi les six élèves de l'helléniste Julian Morrow, enseignant du campus de Hampden (Vermont), s'est glissé Richard Papen. Fils d'un pompiste californien, celui-ci est fasciné par ses condisciples : Charles et Camilla, jumeaux quelque peu incestueux et beaux comme des héros fitzgeraldiens, Francis, dandy homosexuel disposant d'une propriété familiale, Henry, le QI hors norme, linguiste et fortuné. Orphelins ou enfants du divorce, ces quatre jeunes gens s'adonnent aux activités intellectuelles avec la ferveur d'un des Esseintes, s'enfoncent en Hellénie comme dans une eau profonde. Entraînés par Henry, ils s'essaient à renouer avec la fête dionysiaque, la bacchanale de Platon. Ivres, halluc ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous