Antoine Blondin, Monsieur Jadis

Antoine Blondin, Monsieur Jadis

Antoine, c'est un homme drroit, prroprre, sincèrre, générreux, ouverrt, gentil il a bon coeurr avec ça. Même quand il a bu un coup, il est toujourrs poli, c'est rarre ! Dans le monde entier, vous n'en trouverrez pas, des garrçons comme lui ! J'ai lu ses livrres... merrveilleux ! Pourrtant, il est pas fierr. La gloirre, il s'en fout, Antoine. C'est un homme, vous pouvez le dirre dans vos jourrnaux ! »

Ainsi parlait Hyacinthe Emmanuelli, émigré corse des tavernes parisiennes, chauffeur de taxi en rupture de conduite, les joues roussies de principes, l'oeil dilaté de tendresse, d'une voix rocailleuse sonnant son terroir, à peine voilée par les brumes du Nord, le corps lourd de quelqu ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous