Michel Foucault, Surveiller et punir

Michel Foucault, Surveiller et punir

Surveiller et punir n'analyse pas seulement l'évolution de l'institution pénitentiaire aux Temps modernes ; il démontre en quoi la prison devient l'espace matriciel du pouvoir, décalqué dans les hôpitaux, les écoles, les casernes... À l'époque, Le Magazine littéraire s'en entretient avec l'historien Jacques Revel (dont bien des confrères renâclent face aux incursions transdisciplinaires de Foucault) : « Surveiller et punir est l'un des livres qui, dans ces dernières années, paraît le plus profondément renouveler l'approche du politique chez les historiens. Il nous montre que l'histoire de la pénalité est beaucoup moins une histoire de la punition que celle, tout ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous