Julien Gracq, En lisant en écrivant

Julien Gracq, En lisant en écrivant

À partir de 1954, Julien Gracq prend l'habitude d'écrire dans des cahiers des textes de longueurs très inégales et traitant des sujets les plus divers, qui ont ce point commun de ne pas relever de la fiction. C'est dans ces cahiers qu'il a puisé la matière de plusieurs recueils - comme un cinéaste sélectionnerait ses rushs. En lisant en écrivant est l'un de ces recueils : il aborde notamment les relations de la littérature et des arts visuels, la pratique de la lecture, certains segments de l'histoire du roman (de Stendhal à Proust) ou de la poésie (de Baudelaire au surréalisme). Le Magazine littéraire consacre à l'écrivain un dossier dans le sillage de cette parution. J ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous