Du sel sur les plaies de l'Église

Du sel sur les plaies de l'Église

Prêtres pédophiles, alignement sur les thèses du Front national, Manif pour tous... CHRISTIAN DELAHAYE estime que l'Église française a oublié tous les Évangiles. Par-delà le seul cadre hexagonal, il n'épargne pas le pape François.

Enseignant en théologie et journaliste au Quotidien du médecin, Christian Delahaye dénonce avec une rare vigueur deux scandales entachant l'Église catholique : l'omerta recouvrant les affaires de pédophilie et l'alignement de l'institution sur les thèses du Front national. Au-delà, c'est la tête elle-même qui est visée.

Christian Delahaye mène un combat fougueux, autant contre le scandale lui-même que contre les tentatives pour l'étouffer, au travers du cas du père Bernard Preynat ou des silences du cardinal Barbarin. Certains objecteront qu'il serait temps de passer à autre chose, que l'Église a mis en place en 2001 une obligation de signalement. Or trente-deux affaires a ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous