Entre deux eaux

Entre deux eaux

Le Mucem, à Marseille, met en scène un millénaire d'échanges et de découvertes réciproques entre Méditerranée et océan Indien : l'une des premières mondialisations, avec son lot de joies et de voracités.

Une pièce sombre au plancher qui vibre sous les images d'une tempête en mer. Une immense mâchoire de mégalodon - ancêtre du requin - prête à se refermer au moindre faux pas. Des miniatures médiévales dorées du naufrage d'Énée. L'entrée dans l'exposition « Aventuriers des mers. VIIe-XVIIe siècle » du Mucem, coproduite avec l'IMA (1), renvoie à la peur primitive des mystères maritimes.

Initialement nourris d'une fascination pour l'ailleurs, les grands explorateurs sont aujourd'hui la source d'une inspiration tout aussi empreinte de représentations sublimées par le temps, tels les mythiques Vasco de Gama et Marco Polo. Or l'exposition du Mucem ne se concentre pas tant ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous