Un samedi à Issy

Un samedi à Issy

Face à l'offre pléthorique de festivals littéraires, un grand nombre de ces manifestations cherchent à se spécialiser, à se lover dans la niche d'une identité forte. À contre-pied de ces prétentions, le Festival du livre d'Issy-les-Moulineaux joue surtout la carte de la convivialité.

Un salon à taille humaine concentré en un après-midi, où l'on se rend pour « passer un bon temps en famille en compagnie d'auteurs jeunesse et adulte », comme le souligne la commissaire de l'événement, Angela Assouline. Et pour preuve : en marge des habituelles séances de dédicaces, le festival organise notamment une grande dictée - un concours ouvert aux adultes comme aux enfants, pour qui le texte est légèrement adapté. Suivront, pour le jeune public, un atelier dessin, un concert des élèves du conservatoire de la ville, une lecture de conte et une rencontre avec l'auteur et illustrateur Frédéric Stehr dont l'oeuvre aura préalablement été explorée par 22 classes primaires de la ville.

Temps forts

Pour la programmation adulte - sous l'égide de Bernard Pivot, parrain de cette édition -, une cinquantaine d'écrivains viendront à la rencontre de leurs lecteurs ; ainsi, Gaëlle Obiégly, qui dédicacera son dernier opus, N'être personne (Verticales), et Dominique Fernandez, de l'Académie française, avec qui l'on pourra échanger sur l'Italie et la Renaissance autour de son récent roman, La Société du mystère (Grasset). Deux temps forts scanderont l'après-midi : l'annonce des lauréats du concours de nouvelles sur le thème « Donnez votre vision de la banlieue » (organisé en partenariat avec Le Magazine littéraire) et une conférence avec Éric-Emmanuel Schmitt.

FESTIVAL DU LIVRE D'ISSY-LES-MOULINEAUX, le 10 juin, esplanade de l'Hôtel-de-Ville, Issy-les-Moulineaux (92).

Photo : Bernard Pivot, parrain de l'édition 2017 ©LIONEL GUERICOLAS/VISUAL PRESS AGENCY