Fouad Laroui, L'Insoumise de la porte de Flandre

Fouad Laroui, L'Insoumise de la porte de Flandre

Jeune Marocaine de Molenbeek, Fatima est voilée et promise à un homme qu'elle n'aime pas. Étudiante cultivée, elle se produit aussi, loin de son quartier, dans un peep-show de Bruxelles. Une fable subtile sur le mille-feuille d'une identité tiraillée.

Fatima ne se sent pas vraiment chez elle dans ce qu'on appelle pourtant son quartier, sa commune. Cachée sous sa djellaba, elle ressent plutôt l'environnement comme « le leur. Celui des hommes ». La commune s'appelle Molenbeek. Fatima, étudiante à l'Université libre de Bruxelles, qui ne subit aucune pression religieuse de la part de sa famille, a pourtant choisi de porter le hijab. Pourquoi ? « C'était d'autant plus incompréhensible qu'elle ne faisait jamais la prière et que personne ne se souvenait de l'avoir vue dans une mosquée. »

De Fatima, Fouad Laroui fait dans L'Insoumise de la porte de Flandre un bel exemple de personnalité complexe. Quand elle passe le canal qui s ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous