Gonzague Saint Bris en toute amabilité

Gonzague Saint Bris en toute amabilité

« Quand un homme marche à un autre pas que ses compagnons, c'est qu'il entend un autre tambour. » Cette formule de David Henry Thoreau qui figure en exergue d'Aristocrates rebelles, livre posthume de Gonzague Saint Bris, s'applique bien à ce dernier : toute sa vie, il fut à côté. Affable, il n'était pas de notre époque et avançait au rythme de la grosse caisse.

La gentillesse peut être un gros défaut. La preuve : c'est elle qui, d'une certaine manière, a cassé la carrière de Gonzague Saint Bris. Il avait beau publier, il n'était pas pris au sérieux. Il n'était pas craint non plus. Jamais, dans ce marigot fielleux qu'est le monde des lettres, il ne fut surpris en f ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous