Entretien avec Alan Moore : "L'intérieur du crâne est infini"

Entretien avec Alan Moore : "L'intérieur du crâne est infini"

Grand manitou de la bande dessinée, le scénariste anglais se consacre désormais exclusivement au roman. Son deuxième texte, le monumental Jérusalem, est un coup de maître, donnant à sa ville de Northampton des dimensions cosmiques.

Jérusalem est officiellement le deuxième roman d'Alan Moore - entendez un roman avec seulement des lettres, des mots, des phrases. On savait déjà qu'il était l'un des plus grands romanciers contemporains, mais il exerçait jusqu'ici son art dans la bande dessinée. Un scénariste star, et c'est rare, sinon unique. Cet homme a donné un visage à la sédition contemporaine (V pour Vendetta), a imaginé la vie privée des superhéros (Watchmen), a démasqué Jack l'éventreur (From Hell), a organisé une orgie sexuelle avec les héroïnes d'Alice au pays des merveilles, de Peter Pan et du Magicien d'Oz (Lost Girls). Le druide gothique, qu i n' ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous