HISTOIRES DÉSOBLIGEANTES

HISTOIRES DÉSOBLIGEANTES

Prodigieux essayiste, Léon Bloy, dont le centenaire de la mort approche, fut également un exigeant conteur. Dans ses Histoires désobligeantes, on retrouve le style foudroyant du pamphlétaire, ou encore l'ironie grinçante de l'exégète des lieux communs. Le chrétien anticlérical y traduit un malaise dans la foi, chaque histoire mettant tortueusement en scène un péché : meurtre, parricide, adultère, avarice... Attention, les premières impressions sont souvent mises à mal. Une nouvelle, aux forts accents maldororiens, se démarque largement des autres : « Monsieur Pleur », vieillard abject et pingre notoire, est loin d'être le « dévot impénitent de la tirelire » qu'on croit...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous