A l'école de Freud, Journal d'une année, 1912-1913

A l'école de Freud, Journal d'une année, 1912-1913

Le 25 octobre 1912, Lou Andreas-Salomé arrive à la gare de Vienne pour suivre les cours de Freud : « Ellen et moi, nous nous tenions à la fenêtre du wagon pendant que le train entrait en gare, nous pensions : tout ce qui nous attend ici est déjà déterminé, donc, déjà là. » Ce petit opuscule qui tient dans une poche de pantalon, dans la collection du petit Mercure, est le journal de celle qui fascina Nietzsche. Elle décrit la pensée toujours en mouvement de Freud, jamais figée et dogmatique, ouverte à la discussion, dans une genèse exaltante : « La grandeur de cet homme tient tout simplement au fait qu'il est le chercheur en personne allant tranquillement de l'avant, travaillant sans repos ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous