L'Odyssée, un poème philosophique

L'Odyssée, un poème philosophique

Il suffit d'ouvrir un ouvrage consacré à la mythologie grecque pour tomber aussitôt sur la distinction cruciale qui oppose les mortels aux immortels, les humains et les dieux. De là la question qu'on trouve merveilleusement posée mais aussi traitée dans L'Odyssée d'Homère : qu'est-ce qu'une vie bonne pour les mortels ?

La réponse nous parle encore, et c'est une excellente raison de lire ou de relire ce chef-d'oeuvre conçu au VIIIe siècle avant notre ère. Encore faut-il, pour en goûter toute la saveur, comprendre que son fil conducteur n'est pas seulement littéraire, mais bien philosophique. En voici la trame. Pendant dix longues années, Ulysse (en grec, Odysséus) prend part à la terrible guerre de Troie. Toute son histoire est celle d'un individu qui va aller de la guerre à la paix, de la haine à l'amour, de l'exil au retour chez soi, du chaos à l'harmonie, bref, de la vie mauvaise à la vie bonne. Tel est le sens véritable de son voyage, qui est aussi le sens de sa vie, et qui consiste à retrouver l'har ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous