La couverture du mois

La couverture du mois

Pour habiller l'amusante histoire de Sal, tueur de la mafia devenu rabbin et administrateur de cimetière pour échapper au FBI, Sophie Della Corte est allée à l'essentiel : un borsalino, deux flingues et des tombes.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous