Larousse 2016 : extension du domaine lexical

Larousse 2016 : extension du domaine lexical

Disponible à partir du 26 mai prochain en librairie, la nouvelle édition du dictionnaire Larousse a été enrichie de cent cinquante nouveaux mots. 

Comme chaque année, les quelques 130 000 définitions des mots, expressions et noms propres contenues dans le Larousse ont été révisées. L’édition 2016 marque un tournant avec l’introduction de termes liés aux nouvelles technologies comme « Fablab », « troll » ou encore « geek » et « youtubeurs ».  

Faut-il y voir un triomphe des anglicismes ? Ceux-ci n’ont pas vaincu partout : l’expression « seule-en-scène » a été préférée à celle de « one-woman-show », même si « mook », « spin-off » et « fanfiction » ont été confirmés. Parmi les nouveautés, les verbes « s’ambiancer », « socialiser » ou encore l’adjectif « arty » rejoignent le dictionnaire, aux côtés d’ « économie collaborative », du « zadiste » et du « loup solitaire ».  

2016 est aussi l’année des termes culinaires exotiques : le « wrap », la « burrata » ou le « phô », mais aussi l’étonnant yuzu – fruit japonais de la famille des agrumes- enrichissent notre menu lexical.  

Notons également l’entrée de deux mots belges : « ket », dénommant un bambin polisson en parler populaire, et le verbe « tchouler », proche de « chouiner » et qui désigne les pleurs insistants d’un enfant.  

Enfin, l’édition 2016 accueille de nouveaux noms propres : celui du Prix Nobel de Littérature Svetlana Aleksievitc notamment, auquel s’ajoutent ceux d’Elisabeth Badinter, de Vincent Lindon, de la bande des Monty Python, du footballeur Cristiano Ronaldo et du coureur automobile Lewis Hamilton.

Arthur Montagnon