Le Tour de France n'aura pas lieu

Le Tour de France n'aura pas lieu

Quand on aime le vélo comme Blanc, s'introduire dans le Tour pour voir ce qu'il en est du dopage offre l'occasion rêvée de dévoiler les charlatans, les inconscients, les sponsors pas nets, chez qui la cécité-main sur le coeur est une fuite commode ! Blanc met l'accent sur la réalité : les mécènes ne veulent pas du dopage mais vous devez gagner, les gars ! Aucun ne se charge, messieurs les officiels, mais je dois courir des étapes insensées... alors quoi ? Entre Tavernier-le flic et Watkins-le coureur qui va crever et qui le sait, passe un courant, celui de la sympathie, en filigrane de la grande qualité de ce roman, celle de l'écriture. Grâce à Jean-Noël Blanc, j'ai pu cette année suivre ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous