LES HÔTES DE LA NATION

LES HÔTES DE LA NATION

L'Irlandais Frank O'Connor peinait à considérer ses textes comme achevés - il lui arrivait même de les reprendre après publication. Chez lui, la forme compte d'autant plus qu'elle n'est pas le fond remontant à la surface : ces onze nouvelles au style impeccable sont d'une merveilleuse invraisemblance. Elles racontent l'Irlande rurale du début du XXe siècle et titillent son puritanisme.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous