Une édition rare des Essais de Montaigne enfin disponible

Une édition rare des Essais de Montaigne enfin disponible

La Bibliothèque nationale de France met en ligne un exemplaire unique des Essais de Montaigne, imprimé et annoté de sa main. 

Montaigne, on s'en doute, ne se contentait pas d’un seul jet. Même après publication, il revenait sur son œuvre avec de nouvelles annotations qu'il appelait «allongeails» (développement longs de certaines parties du texte). La preuve avec cette édition unique de ses Essais, imprimée et manuscrite, mise en ligne en ce moment par la BNF, en partenariat avec la ville de Bordeaux, dont l’auteur fut maire. Ce document, appelé exemplaire de Bordeaux (EB), est la seule trace restante de l’activité d’élaboration de son œuvre.

Les dernières années de sa vie, entre 1588 et 1592, l’auteur travaille à une énième édition de ses Essais. Il parsème d’annotations les feuillets de l’édition de 1588. De la sorte, il accroit son œuvre d’un tiers. Voici un exemple parlant de l’une de ces additions. Au feuillet 71 d’EB, on peut lire la célèbre phrase, écrite à la main, qui concerne son ami de toujours, La Boétie : «Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : parce que c’était lui, parce que c’était moi».

Malheureusement, Montaigne meurt sans avoir fait imprimer cette dernière version. C’est Marie de Gournay, une jeune admiratrice, qui s’en chargera. Par ses soins, la nouvelle édition sera publiée en 1595. La veuve de Montaigne offre alors l'exemplaire de Bordeaux aux religieux de l’église du couvent des Feuillants de Bordeaux, où l’auteur a été inhumé. Sous la Révolution, la bibliothèque des Feuillants étant confisquée, le document intègre les collections de la bibliothèque de la Ville, où il restera jusqu’à ce jour dans un coffre appelé la «chambre forte».

Depuis 1991, il n’a plus été montré au grand public. Du 20 septembre au 17 décembre 2016, il le sera à nouveau lors de l’exposition «Montaigne Superstar», organisée par la ville de Bordeaux.

Simon Bentolila

À lire nos articles sur Montaigne

À lire sur le site de la BNF

À voir sur Youtube : les Essais de Montaigne