MON JOURNAL DANS LA DRÔLE DE PAIX

MON JOURNAL DANS LA DRÔLE DE PAIX

Libretto a bien fait de poursuivre la réédition du journal de Jean Galtier-Boissière, fondateur du Crapouillot et collaborateur au Canard enchaîné. Rescapé des tranchées, il fut pacifiste mais non résistant, se contentant d'observer d'une plume acide la débâcle des élites de l'Occupation. Ce cynisme, il le conserve durant les grands procès de la Libération, où les anciens collaborateurs luttent pour sauver leur tête... quitte à continuer de faire tomber celle des autres.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous