La tentation du bonheur : d'Epicure à Pascal Bruckner

Le bonheur n'aurait-il jamais cessé d'être la plus importante, sinon la seule affaire des hommes, la seule recherche de toute philosophie, la seule ambition ? Toujours à l'horizon, qui, comme on le sait, est une ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure qu'on avance. Ce pourquoi les utopies nous ont rendus si malheureux. Pourtant, de ce bonheur sans cesse différé, notre époque est passée à une sorte d'obligation du bonheur.

Sommaire

Les livres du mois