Stendhal : la poursuite du bonheur

Les deux grands massifs romanesques que forment Le Rouge et le Noir et La Chartreuse de Parme masquent souvent l'étonnante diversité du paysage stendhalien. Nouvelles, chroniques, récits de voyage, pamphlets, lettres : autant d'exercices dans lesquels excella cet homme pressé. Aux antipodes des pesanteurs et des soucis esthétiques de Flaubert, Stendhal écrit comme il aime vivre : sans règles ni principes, selon son bon plaisir.

Sommaire