La déchirure Française

DOSSIER. Lumières contre anti-lumières, la déchirure française. Alors que la distinction entre la gauche et la droite devient diffuse, la France s’est aujourd’hui choisi un nouveau clivage : la «pensée unique» contre les «réacs», les «élites» et le «populisme». À y regarder de plus près, c’est une nouvelle fois l’héritage des Lumières, ses interprétations concurrentes ou son rejet, qui est en jeu. En partant des joutes politiques et intellectuelles contemporaines (notamment cristallisées par le nouvel essai d’Alain Finkielkraut), ce dossier met en perspective une guerre des Lumières qui a cours depuis le XVIIIe siècle et ne s’est jamais éteinte: entre Lumières et anti-Lumières, mais aussi entre Lumières divergentes, le conflit est originel en France, non sans paradoxes. Lumières «modérées» ou «radicales», révolutionnaires et contre-révolutionnaires, rationalistes et mystiques… Leur place sur l’échiquier intellectuel est parfois surprenante. Un dossier coordonné par Pierre-Yves Beaurepaire et Marc Weitzmann

Version Numérique
ML560N
Le Magazine Littéraire mensuel n° 560 daté octobre 2015, Flipbook en ligne
4,90 EUR
Version Papier
ML560
Le Magazine Littéraire mensuel n° 560 daté octobre 2015, édition papier
6,20 EUR - Hors frais de port

Sommaire