Patrick Süskind, Le Parfum

Patrick Süskind, Le Parfum

Le Parfum, comme son héros, pratique une alchimie particulière : convertir la boue en or, et vice-versa. Ce faisant, il encanaille le genre souvent compassé du roman historique. Né sur un tas d'ordures en plein coeur de Paris, un jour de 1738, le jeune Jean-Baptiste Grenouille rebute tous ceux qu'il croise : doté d'un odorat surdéveloppé, il ne cesse de flairer ses semblables tout en ne dégageant lui-même aucune odeur. Le nez d'exception devient l'apprenti d'un parfumeur, qui l'initie entre autres à l'art de la distillation, permettant de capturer toutes les senteurs. Grenouille la pratique bien au-delà des fragrances coutumières : il se met à tout mettre en bouteille, le miasme ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous