Pilate superstar

Pilate superstar

Conteur hors pair et érudit sans failles, un historien italien parvient à nous passionner pour un personnage souvent considéré comme un second rôle sans envergure : Ponce Pilate, gouverneur romain qui ordonna la crucifixion du Christ. Aldo Schiavone fait au contraire l'hypothèse que, impressionné par Jésus de Nazareth, il en a sciemment précipité la gloire sacrificielle.

Ponce Pilate a décidé en toute conscience de la mort du Christ. Le légat de Rome aurait compris qu'il lui fallait aider l'accusé au pouvoir magnétique, désireux d'achever son parcours en offrant au monde le spectacle de son corps supplicié. Cette hypothèse - à contrepied de l'image du personnage médiocre véhiculée par la tradition - est le fil rouge de Ponce Pilate, essai biographique de l'historien italien Aldo Schiavone, spécialiste de l'esclavage (on lui doit un Spartacus) et professeur de droit romain. Une compétence utile pour évaluer la marge de manoeuvre d'un haut fonctionnaire de l'empire dans une ville agitée, où la chape divine était et demeure inscrite dans la ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous