Zadie Smith n'ira pas twitter

Zadie Smith n'ira pas twitter

Écriture et Twitter ne feraient pas bon ménage. C'est en tout cas ce que ressent la romancière britannique Zadie Smith, qui souhaite se maintenir à distance des réseaux sociaux, contrairement à certains de ses confrères hyperactifs en 140 caractères, à l'instar de Bret Easton Ellis ou de Joyce Carol Oates. En se coupant de cette turbine à opinions pas toujours bien intentionnées, l'écrivaine souhaite s'octroyer le « droit d'avoir tort » dans son coin, sans quoi elle affirme qu'elle peinerait à écrire.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous