Le prix Nobel de la Littérature 2017 revient à Kazuo Ishiguro

Le prix Nobel de la Littérature 2017 revient à Kazuo Ishiguro

L’Académie suédoise a décidé de récompenser l’écrivain britannique d’origine japonaise, jeudi 5 octobre.

Le jury qui avait tant fait polémique l’an dernier, en décernant son prix à l’auteur-compositeur Bob Dylan, a choisi d’attribuer le Nobel de littérature au Britannique Kazuo Ishiguro, qui « par des romans d’une puissante force émotionnelle, a révélé l’abîme sous notre illusoire sentiment de confort dans le monde », dixit de Sara Danius, secrétaire perpétuelle de l’Académie suédoise.

Etabli en Angleterre depuis son plus jeune âge, Kazuo Ishiguro est l’auteur de nombreux romans, le plus célèbre étant Les Vestiges du jour, récompensé par le Man Booker Prize 1989, adapté au cinéma en 1993 où Anthony Hopkins incarne le célèbre majordome anglais. Dans Quand nous étions orphelins (traduit par François Rosso, éd. Calmann-Lévy, 2001), Ishiguro raconte l’histoire de Christopher Banks, détective britannique d’origine Chinoise qui enquête sur la disparition de ses parents. Cette quête des origines constitue un des thèmes majeurs du romancier, dont la dualité ne cesse de transparaître dans ses écrits.

À l’occasion de la publication de son dernier roman, Le Géant enfoui (traduit par Anne Rabinovitch, éd. des Deux Terres, 2015), réécriture de la mythologie arthurienne, Le Magazine Littéraire avait rencontré ce « Maréchal d’empires ».

Alice Chomy

Photo : Kazuo Ishiguro © Koichi Nakamura/Yomiuri/The Yomiuri Shimbun/Via AFP