Quand la CIA tenta d'enrôler Orwell

Quand la CIA tenta d'enrôler Orwell

Cinq ans après la mort d'Orwell, en 1950, l'agence américaine et les services anglais font adapter en BD sa Ferme des animaux, promue missile contre l'URSS. Mais la fable de l'écrivain ne se laisse pas docilement dresser par la propagande...

George Orwell, à la fin de la Seconde Guerre, connaît toutes les peines du monde à trouver un éditeur pour sa Ferme des animaux : il ne se doute pas qu'à sa mort, cinq ans plus tard, le récit sera récupéré par la CIA et les services secrets britanniques.

En 1937, alors qu'il se trouve au coeur de la guerre d'Espagne, il est témoin de l'atrocité des purges staliniennes au sein même du camp révolutionnaire. Leur stratégie : arguer la conspiration, le sabotage et la traîtrise fascistes pour mieux se débarrasser des opposants au régime. À son retour en Grande-Bretagne, l'écrivain s'étonne que les plus invraisemblables prétextes meurtriers soient relayés par les intellectuels ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous