Stephen King : sombre tour de plagiat ?

Stephen King : sombre tour de plagiat ?

L’écrivain le plus populaire des Etats-Unis est une nouvelle fois accusé de plagiat. Les auteurs de la bande dessinée The Rook, qui aurait largement inspiré le cycle de La Tour sombre, lui réclament 500 millions de dollars.

The Rook, bande dessinée publiée entre 1977 et 1983, raconte le parcours de Restin Dane, un héros quasiment immortel capable de transcender l’espace-temps et de combattre des créatures monstrueuses. Ses auteurs accusent Stephen King d’avoir plagié leur personnage pour le compte de sa propre saga.

Publiés entre 1991 et 2012, les huit romans du cycle de La Tour sombre mettent en scène, sur une période de quarante ans, le pistolero Roland Deschain partant à la conquête de la Tour sombre, un territoire au carrefour des mondes possibles, afin de sauver le sien. Entre fantastique, horreur et western, Roland aurait les mêmes qualités et vivrait des expériences semblables à celles de Restin, le héros de The Rook – dont la tenue de cow-boy et l'univers fantastique dans lequel ils évoluent.

La nouvelle, tardive, surgit alors que l’adaptation cinématographique de la saga de King est prévue cet été (le 16 août 2017, avec Idris Elba et Matthew McConaughey, réalisée par Nikolaj Arcel) et qu’une série télévisée (un prequel), qui serait diffusée en 2018, est en cours de production.

Cette accusation n'est pas la première que connait Stephen King. Ron Marquardt avait porté plainte contre lui en 2010 pour la plagiat de son roman Keller's Den dans Duma Key. Dôme, paru en 2009, avait lui fait l’objet d’accusations de plagiat – des Simpsons, dont la trame principale du film sorti en 2007 était similaire à l'intrigue de King -, sans suite.