TRAITS D'ESPRIT

TRAITS D'ESPRIT

Par sa disposition typographique, Le Coup de dés de Mallarmé, loin d'avoir « aboli le hasard », a relancé à jamais le dialogue entre poésie et arts visuels. À l'époque du cubisme et du surréalisme, peintres et poètes s'associent dans des oeuvres communes. En témoigne Le Chant des morts, qui, selon Pierre Reverdy, « n'est pas un livre illustré, mais un manuscrit enluminé par Picasso ». Entre 1947 et 1948, le peintre espagnol se lance dans l'illustration des quarante-trois poèmes composés par Reverdy au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il dessine alors près de cent vingt-cinq dessins sur plaque de zinc, qui entourent et soutiennent le manuscrit lithographié. De vifs tr ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous