UN ÉTÉ BRÛLANT POUR AMAZON

UN ÉTÉ BRÛLANT POUR AMAZON

Mois d'août chargé pour Amazon. Tout d'abord, l'Association des libraires britanniques est montée au créneau pour dénoncer des avantages fiscaux « profondément injustes » : comparativement, la librairie Waterstones à Bedford paie 17 fois plus d'impôts par mètre carré que le centre de distribution avoisinant d'Amazon. Quelques jours plus tard, au Japon, Amazon appliquait une clause contractuelle pour obliger les éditeurs à baisser le prix de leurs livres numériques. Enfin, dans un de ses tweets, Donald Trump a reproché à Amazon (une de ses cibles favorites depuis que le PDG de la librairie en ligne avait pris position contre lui durant la présidentielle) de « causer beaucoup de torts aux d ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous