Un salon du livre protéiforme à Genève

Un salon du livre protéiforme à Genève

La Salon du livre de Genève se tiendra du 26 au 30 avril à Palexpo. Cette 31e édition met à l’honneur le Québec avec quelques 60 auteurs et s'ouvre au pluralisme et au rayonnement du monde éditorial et littéraire.

La diversité proposée par Salon du livre et de la presse de Genève entend réconcilier le traditionnel salon d'exposants et la dynamique événementielle proposée par un festival. « Il y a, d’un côté, l’espace nécessaire aux éditeurs qui présentent des actualités, mais aussi des archives et de l’autre, la dynamique d’un milieu littéraire en scène », précise Isabelle Falconnier, présidente du salon de Genève. Adeline Beaux, directrice de l’événement, ajoute qu’il s’agit « d’ouvrir les milieux du livre à un public qui ne se sentirait pas d'emblée concerné ». Ceci explique l’humour des affiches, montrant trois profils de lecteurs potentiels : une jeune footballeuse, un biker trentenaire et une vieille dame au pull violet et fushia.

Au-delà du public visé, le Salon entend représenter les différentes formes adoptées par le livre à l’heure ou la transversalité invite les disciplines à se croiser et à se réunir autour de l’écriture et de l’oralité. Ainsi, dans le pavillon Québec – invité d’honneur de cette édition accueille-t-il une soixantaine d’auteurs d’horizons divers (poésie, bande dessinée, essais, théâtre, jeunesse) parmi lesquels on retrouve le slameur David Goudreault, la youtubeuse Emma Verde ou encore l’écrivain de polar Patrick Sénécal. Les pavillons voisins hébergent aussi bien des livres de voyage que de cuisine, de philosophie et de jeunesse, tandis que d’autres espaces, thématiques, sont consacrés à l’écriture féminine, l’écriture de soi, les cultures arabes – et en particulier des femmes journalistes, écrivains, bloggeuses - ou encore la place de la littérature suisse dans la francophonie littéraire. Aussi la capitale mondiale du livre 2017, Conakry (Guinée), est-elle mise en avant avec, notamment Alioum Fantouré (Le Cercle des tropiques, présence africaine) et une soirée de poésie performée.

Cinq jours placés sous le signe de la découverte, de la rencontre et de la curiosité sur l’ailleurs, depuis un pays central ouvert sur l’international et sur son public, à qui il confie le soin d’élire un titre parmi une sélection d’ouvrages (Tanguy Viel, Laurent Seksik, Jean Michel Guannassia ou encore Rose-Marie Pagnard) pour son prix consacré, et décerné au cours du salon.

Le Salon du livre et de la presse de Genève, du 26 au 30 avril, tous les jours de 9h30 à 19h, nocturne jusqu’à 21h30 le vendredi

Plus d’informations sur le site du salon