Vaillante jusqu'à l'os

Vaillante jusqu'à l'os

Au fin fond de la Chine rurale, une mère courage se démène pour élever ses enfants atteints de crétinisme. Selon une croyance, une soupe d'os humains peut les guérir. Les restes de son défunt mari suffiront-ils ? Un récit truculent, entre magie et âpreté sociale.

Avec cette fable cruelle, Yan Lianke renouvelle un genre balançant entre récit fantastique et chronique réaliste, sa spécialité. Voici donc l'édifiante histoire de You Sipo, une mère qui se démène pour élever et nourrir ses quatre enfants frappés de crétinisme à la naissance. You Shitou, son mari, est mort par désespoir, ou par lâcheté, ce qui n'empêche pas son fantôme désolé et fautif de conseiller et guider la malheureuse. Après tout, quoi de surprenant ? On est en Chine, et la Chine comprend aussi le ciel.

Aux temps héroïques du socialisme, You Sipo aurait pu être citée en exemple pour son courage, sa détermination. Ici, au contraire, elle est mise au ban de la société rurale co ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous