Viet Thanh Nguyen, Le sympathisant

Viet Thanh Nguyen, Le sympathisant

Lignes de démarcation

Infiltré dans l'armée sud-vietnamienne, un agent vietcong raconte sa guerre puis son exil aux États-Unis. C'est l'histoire d'une double désillusion, magistralement contée par un universitaire américain souhaitant rendre justice à sa communauté.

Le Sud contre le Nord. Deux visages d'un même pays, le Vietnam, dévasté par une guerre fratricide. Avec les États-Unis qui lâchent bientôt leur allié, réduisant quatre millions de Vietnamiens à l'exil. Pour revisiter cette tragédie au carré, l'écrivain américain Viet Thanh Nguyen, né en 1971 au Vietnam, a eu l'idée de la faire vivre par l'intermédiaire d'un agent double : un communiste du Nord devenu officier dans l'armée sud-vietnamienne.

L'histoire débute en avril 1975 lors de la chute de Saïgon. Un général de l'armée du Sud parvient à s'enfuir avec une partie de sa famille, en compagnie de son aide de camp, qui l'espionne. Celui-ci le suit en Californie, l'épaule dans ses tentat ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous